Caractéristiques du miel

Etienne Bruneau - Dernière mise à jour en mai 2016

Du nectar de la fleur ou du miellat de puceron en passant par le savoir-faire de l'apiculteur, de nombreuses étapes sont nécessaires pour élaborer un miel. Chaque miel possède une histoire qui lui est propre.

Connaître les caractéristiques de son miel permet de le conditionner et de le conserver dans des conditions appropriées afin d'en préserver toutes les qualités et les saveurs. Cela permet également d'identifier son origine botanique et de le valoriser auprès des consommateurs.

Enfin, cela permet de savoir si ses pratiques apicoles (méthodes d'extraction, de conservation...) sont appropriées et maintiennent les qualités du miel.

Il existe une réglementation concernant la composition chimique du miel. Les normes européennes concernant le miel sont spécifiées dans une directive européenne (directive 2001/110/CE) transposées en droit belge (AR. 19/03/2004).

La législation fixe les exigences minimales qu'un miel doit remplir pour pouvoir être mis sur le marché. Les normes et les méthodes d'analyses sont reprises dans la législation nationale.

Normes légales pour :

Teneur en eau < 20 %
Sucres réducteurs (glucose et fructose) > 60 % (si nectar) > 45 % (si miellat)
Acidité totale < 50 méq./kg
Indice diastasique > 8
HMF < 40 mg/kg < 80 mg/kg miels tropicaux)

Les Analyses

Quelle que soit votre expérience des miels, une analyse de laboratoire reste nécessaire si vous souhaitez une caractérisation plus fine de vos miels. Dans le cadre du programme miel, les analyses sont financées en partie pour les apiculteurs. Il vous suffit d'envoyer au CARI asbl (4, Place Croix du Sud à 1348 Louvain-la-Neuve Tél. 010/47 34 48 e-mail : labo@cari.be) un échantillon de 250g minimum, accompagné d'un formulaire de demande d'analyses () () précisant les analyses et les étiquettes désirées.

Les tarifs appliqués par le laboratoire pour l'analyse des miels provenant d'apiculteurs ou de non apiculteurs sont repris dans les liens ci-dessous.