Propolis

Dernière mise à jour en août 2016

Introduction

La propolis est un mastic végétal, fabriqué par les abeilles à partir de résines récoltées sur les écorces et les bourgeons de certains arbres et de plantes balsamiques. Les abeilles les apportent à la ruche, les additionnent et les modifient vraisemblablement en partie par l'apport de certaines de leurs sécrétions propres (cire et sécrétions salivaires essentiellement).

Connu et utilisée depuis la haute antiquité, son nom vient du grec " pro", signifiant " en avant, aux portes de" ; " polis" signifie " ville ou cité". En fait, ce nom provient du fait que les abeilles utilisent cette substance pour diminuer l'entrée de leur habitat, rendant celui-ci plus facile à défendre.Aristote, Pline et Avicenne ont cités dans leurs écrits les qualités curatives et cicatrisantes des plaies, suppurations, abcès et furoncles.

Durant la guerre des Boers (entre 1 899 et 1 902), elle fut utilisée au même titre que le miel pour soigner les blessures des soldats. Par la suite, de par l'utilisation des médicaments chimiques, elle tomba dans l'oubli.

Origine

Beaucoup d'arbres fournissent la propolis aux abeilles, celles-ci trouvent quelques ingrédients de cette substance sur les bourgeons principalement. Dans nos régions, les arbres suivants sont visités par les abeilles pour y recueillir ces précieuses substances : pin, épicéa, aulne, saule, marronnier d'Inde, bouleau, prunier, frêne, chêne, peuplier, etc.

Propriétés

La propolis est une substance de consistance variable suivant la température.
A 15°C, elle est dure et friable.
A 30°C, elle est molle et malléable.
Entre 30 et 60°C, elle est collante et gluante.
Son point de fusion se situe autour de 70°C
Chauffée au bain-marie, elle se divise en deux parties :
- une partie visqueuse qui tombe au fond du récipient.
- une partie liquide appelée cire de propolis qui reste en surface et qui trouve de nombreux usages dans le domaine apicole

Elle est insoluble dans l'eau.

Elle est soluble de façon partielle dans l'alcool, l'acétone, l'ammoniaque, le benzène, le chloroforme, l'éther, le trichloréthylène, etc. Seul un mélange adéquat de différents solvants permet de dissoudre la quasi-totalité de ses composants.

Couleur

Très variable suivant sa provenance, allant du jaune clair au brun très foncé, presque noir en passant par toute la gamme des bruns.

Saveur

Souvent amère et âcre.

Odeur

Variable suivant son origine : en général arôme agréable et douceâtre, mélangé à celui du miel, de la cire et d'autres produits (cannelle, vanille, etc.). Dégage lorsqu'on la brûle une odeur très délicate et très recherchée du fait des résines aromatiques qu'elle contient.

Utilisation

Dans la ruche

Les abeilles utilisent la propolis de deux façons différentes :

  1. Mastic servant à colmater les cavités ou fixer les pièces mobiles (cadres, corps, hausses, etc.).
  2. Couche antiseptique mince et uniforme qui tapisse toutes la ruche (parois, alvéoles, cadres, etc.). Tout ce qui est en contact avec l'abeille est recouvert de cette substance. Les ennemis tués dans la ruche sont enduits de propolis (momifiés) s'ils sont trop importants pour être évacués par les abeilles hors de la ruche.

En médecine

Propriétés

Antibiotiques importantes et étendues à de nombreuses souches microbiennes.

Anesthésiques très puissantes et supérieures entre autres à la cocaïne dont elle n'a pas de surcroît les inconvénients le plan des effets secondaires (dépendance).

Cicatrisantes notables par stimulation et accélération de la régénération tissulaire.

Anti-inflammatoires non négligeables et une influence bénéfique sur certains mécanismes immunologiques qui entraîne un renforcement du terrain contre l'agression en général.

Remarque

Outre ses propriétés médicales reconnues, la propolis est également utilisée contre certains virus de plantes, la nécrose du tabac et la mosaïque du concombre par exemple. En outre, elle possède des substances inhibitrices de croissance, cela a été constaté pour le chanvre, la laitue, la pomme de terre, l'ail, l'oignon, l'échalote etc.

Récolte par les abeilles

La propolis est récoltée par des abeilles âgées. Cette récolte s'effectue schématiquement de la façon suivante :

  • La butineuse fait d'abord usage de ses antennes pour situer la partie la plus intéressante de la source, qu'elle attaque alors avec ses mandibules ;
  • Ensuite, tête redressée, elle se recule afin d'étirer la particule saisie jusqu'à ce qu'elle soit transformée en un fil et que celui-ci se rompe ;
  • Elle entasse alors cette propolis dans l'une des corbeilles de ses pattes postérieures (3e paire) à l'aide de ses autres pattes pour accumuler ainsi progressivement une pelote (qui est en général un peu plus petite qu'une pelote de pollen, ce qui est normal puisque le pollen est plus léger à volume égal) qu'elle rapportera à la ruche.

Toutes ces opérations demandent pas mal de temps mais se passent avec beaucoup de dextérité de la part de l'abeille qui n'est pas gênée du tout par la manipulation de ce matériau gluant (ce qui laisse supposer qu'elle est à même de se protéger dans cette situation par une sécrétion adaptée).

Au retour à la ruche, la butineuse de propolis est déchargée de sa récolte par d'autres ouvrières, soit au trou de vol, soit plus souvent à l'endroit même où la substance sera utilisée ; opération longue qui peut durer d'une à plusieurs heures.

Récolte par l'homme

La propolis peut être récoltée selon des techniques diverses :

  • raclage et grattage des cadres ou des parois de la ruche, de préférence par température assez basse, la propolis, alors dure et friable, se détachant mieux ;
  • mieux, par l'utilisation de différents dispositifs (grille moulée en matière plastique souple ou en métal). On pose cette grille comme couvre-cadres. Les abeilles, ayant horreur du courant d'air s'empresse d'obturer ces trous de. propolis ! Le moment idéal se situe après la récolte d'été, les abeilles se consacrant plus facilement à cette tâche, sachant l'hiver proche.

Quantités

Très variable en fonction des abeilles, de l'environnement. Elle se situe généralement entre 100 et 300 grammes par an et par ruche. En sachant que cette propolis est en général assez impure et qu'elle ne peut être utilisée, en règle générale, telle quelle pour la plupart des indications thérapeutiques.

Consevation

Il est préférable de la conserver dans des récipients opaques à la lumière, bien fermés et à l'abri de la chaleur. Le stockage de longue durée dans ces conditions ne semble pas poser de problèmes, cela n'altère pas ses pouvoirs antibactériens.

En pratique

A l'état brut, la propolis peut se mâcher directement après prélèvement, mais généralement, on la prendra sous d'autres formes. Elle sera naturellement très propre avant de servir dans une préparation.

La teinture-mère (teinture alcoolique de propolis

Prendre de 1 à 2 parties de propolis pilée, pour 10 parties d'alcool éthylique (éthanol) à 70°C. Placer ce mélange dans un récipient opaque et bien fermé. Laisser macérer à température ambiante plusieurs jours (8 à 10 en général) en agitant le mélange régulièrement plusieurs fois par jour. Le dernier jour, filtrer avec beaucoup de soin pour obtenir l'extrait. Tout ce qui n'a pas été dissout sera rejeté. L'alcool à 70° sera utilisé de préférence car il permet de retirer plus de principes actifs de la propolis. On obtient ainsi un extrait mou + de l'alcool de propolis. Cicatrise plus rapidement les égratignures et les petites brûlures.

Les crèmes (usage cutané)

Recette 1
Extrait mou de propolis 10 g
Lanoline 10 g
Vaseline 80 g

Recette 2
Extrait mou de propolis 10 g
Lanoline 10 g
Cire jaune 5 g
Axonge (saindoux)100 g

Les vernis

1. Vernis à l'huile de lin.
Pour le traitement du bois.
Huile de lin 800 g
Cire d'abeille 250 g
Propolis 400 g

2. Vernis de Russie
Pour les bois très exposés ou précieux
Huile de lin 200 g
Cire d'abeille 50 g
Propolis 100 g

Chauffer prudemment pour obtenir un mélange homogène. Après 15 jours, l'enduit s'applique à chaud sur le bois. Laisser sécher et polir.

Divers

1. Sirop pour la toux.

Infusion de thym 150 ml
Extrait mou de propolis 20 g
Miel (à volonté)
Jus de citron (pour le goût)
Dissoudre les ingrédients dans l'infusion à 70° C maximum et filtrer. Boire 1 cuillère à soupe trois fois par jour.

2. Solution pour inhalation.

Fondre au bain-marie 60 g de propolis et 40 g de cire. Inhaler matin et soir durant 10 minutes.

3. Miel de propolis

Moudre de la propolis froide (10 g) et parfaitement propre. La mélanger au contenu d'un pot de miel (500 g).

4. Beurre de propolis (ulcères d'estomac)

Dissoudre de la propolis dans de l'alcool à 60°C. L'incorporer au beurre jusqu'à saturation.

5. Commercialisation

Actuellement, la propolis est fort demandée par les industries cosmétiques et diététiques entre autres. Celles-ci recherchent une propolis propre, obtenue par d'autres procédés que le grattage des cadres ou de l'intérieur des ruches. Des produits diététiques et cosmétiques contenant de la propolis sont commercialisés par ces mêmes firmes et sont disponibles en magasin ou en pharmacie.