Le petit coléoptère des ruches n'est pas en Suisse

Le mardi 07 avril 2015

Dans les ruches situées dans le canton de Berne / Suisse, un inspecteur apicole détecte des acariens rampant dans des colonies mortes et soupçonne la première occurrence du petit coléoptère en Suisse. Après l'Italie du Sud, ce serait la deuxième occurrence. Cette conclusion sensationnelle fait le tour rapidement et sans délai apparaît sur de nombreuses pages d'accueil,dans des associations d'apiculteurs et même dans la presse. La proximité au 1er Avril laisse supposer une blague derrière. Loin de là, mon enquête a permis de faire la lumière. Les échantillons ont été pris, mais ils ne ont pas été encore examinés. Mais en attendant, j'ai été informé par le laboratoire suisse en charge à Berne / Suisse qu'il était certain que les échantillons ne contenaient pas les petits coléoptères. En fait, j'avais déjà été intrigué par les images dans le message du canton. Elles ne ressemblaient pas au petit coléoptère des ruches, mais étaient plus proches de larves de mouches. Que pouvons-nous apprendre de cela? Il n'y a aucune raison de céder à la panique. Il existe une série d'animaux rampant dans une colonie d'abeilles qui ne présentent pas de danger. Il faut avant tout attendre la confirmation par un laboratoire agréé. Le sensationnel n'a pas à sa place ici. On ne peut répandre une nouvelle que lorsqu'elle est confirmée et que le doute est exclu. En tout cas, le Service vétérinaire doit être informé, car c'est une infestation à déclaration obligatoire dans tous les pays européens.   Fribourg 3rd Avril 2015 Dr Wolfgang Ritter Président de la Commission scientifique pour la santé des abeilles