Cire

Documents

  • ActuApi 20 : Cadres bâtis, stop ou encore
  • ActuApi 16 : Cire, berceau du miel - Mielleries collectives - Projets 2002
  • ActuApi 56 : Cire, des résidus à éviter
  • document-pdf-text	 icon 176 - Spécialistes des cires (Etienne Bruneau - 929 Ko)

    Présentation des activités de Pekka et Kirsti Paajanen qui ont le principal atelier de cires en Finlande. L’article présente les différentes opérations qui conduisent des cadres aux feuilles de cire gaufrée. Ils sont également spécialisés dans la production de cires pour les bougies.

  • document-pdf-text	 icon 176 - La pureté de la cire, indispensable à la santé de la colonie (Marc-Edouard COLIN - 491 Ko)

    La cire a la propriété de fixer des molécules naturelles comme des molécules de synthèse. L’accumulation de pesticides dans les cires peut la rendre impropre à la construction des alvéoles voire même toxique pour le couvain. L’apiculteur doit donc faire un usage raisonné des indispensables thérapeutiques contre Varroa destructor mais il doit aussi être d’une grande vigilance sur la présence ou l’absence de résidus de pesticides dans les cires gaufrées du commerce, certaines de ces cires renfermant plus de 12 molécules différentes à des concentrations parfois très élevées. Le contrôle de la qualité commence à l’importation des cires puis se poursuit par le travail du cirier et enfin par le tri des cires du rucher à recycler

  • document-pdf-text	 icon 176 - Couvain en mosaïque et adultération des cires (Etienne Bruneau - 441 Ko)

    La cire est un produit très complexe. La recherche d’adultération y est très difficile. Les techniques infra-rouges apportent une solution rapide et performante. La situation de terrain met en évidence une forte adultération des cires avec la paraffine et l’acide stéarique ce qui semble poser problèmes.

  • document-pdf-text	 icon 176 - Derrière Le Baron, les aristocrates de la cire (Agnès Fayet, Robert Lequeux, Damien Babilon, Olivier Rommel - 3 Mo)

    L’année 2016 a été atypique à plus d’un titre, récoltes de printemps et d’été particulièrement basses avec la récolte d’un miellat inconnu et des apports en nectar de châtaignier peu habituels. La fin de saison s’est caractérisée par des ré-infestations importantes en varroas et des apports en nectar importants venant entre autres des couvertures de sol.

  • document-pdf-text	 icon 175-Congrès national de l'apiculture française : des réponses à un kaléidoscope de problèmes (Agnès FAYET - 2 Mo)

    Bilan de 21e congrès d'apiculture français organisé par l'UNAF à Clermont-Ferrand

→ Voir tous les documents se rapportant à "Cire"

Liens

Livres

Photos