Environnement : Documents

Retour aux résultats pour "Environnement"

  • ActuApi 54 : L'apiculteur, un acteur dans sa commune
  • L'apiculteur, un acteur dans sa commune
  • document-pdf-text	 icon 195 - Un révélateur (Etienne BRUNEAU - 59 Ko)
  • document-pdf-text	 icon 187 - L'arbre et l'abeille (Agnès FAYET - 352 Ko)

    L'abeille est un animal forestier qui trouve dans cet environnement le gîte, le couvert et la pharmacie

  • document-pdf-text	 icon 187 - Journée NORD SUD 2018 sous les arbres (Agnès FAYET - 283 Ko)
  • document-pdf-text	 icon 187 - Apiculteurs-Agriculteurs : un premier pas vers un partenariat constructif (Agnès FAYET - 389 Ko)

    Compte rendu des échanges du WE du Cari : agriculteurs, apiculteurs

  • document-pdf-text	 icon 187 - Choisir notre monde (Etienne BRUNEAU - 144 Ko)
  • document-pdf-text	 icon 185 - Slovaquie, Pologne, la diversité européenne (Etienne BRUNEAU - 513 Ko)

    Présentation de l'environnement agricole, forestier et naturel de la Slovaquie en relation avec l'activité apicole

  • document-pdf-text	 icon 185 - Fiche technologie : La ruche connectée (Agnès FAYET - 191 Ko)
  • document-pdf-text	 icon 185 - Vers un renouveau (Etienne BRUNEAU - 54 Ko)
  • document-pdf-text	 icon 184 - Pourquoi ? (Etienne BRUNEAU - 99 Ko)
  • document-pdf-text	 icon 183 - ABEILLE, REFLET DU CADRE DE VIE (Sabine Malfait - Etienne Bruneau - 162 Ko)
  • document-pdf-text	 icon 183 - La santé des abeilles, question d'interactions (Noa SIMON - 281 Ko)

    Cet article analyse de nombreuses interactions entre les facteurs affectant la santé des abeilles qu’ils soient individuels ou liés au stress extérieur. Il met en évidence leur importance sur la santé des abeilles et l’utilité de travailler avec une approche multifactorielle en matière sanitaire.

  • document-pdf-text	 icon 181 - Que nous dit la nature ? (Noa SIMON - 232 Ko)

    Le rôle de bio-indicateur des abeilles est fondé sur deux caractéristiques : les abeilles sont d’une part de micro-échantillonneuses de leur environnement, et d’autre part, vulnérables à ce qui se passe autour d’elles.

  • document-pdf-text	 icon 181 - COMMUNICATION ET GESTION DES RESSOURCES DE LA RUCHE (Sabine Malfait - 8 Mo)
  • document-pdf-text	 icon 180 - Conseils techniques - Partager le bon sens (Jocelyne COLLARD - Agnès FAYET - 2 Mo)

    Point de vue d’une apicultrice-agricultrice sur les pratiques agricoles et sur l’importance des échanges en apiculture

  • document-pdf-text	 icon 179 - Permaculture : agir avec la nature et avec la ruche (Agnès FAYET - 381 Ko)

    présentation de la permaculture et de l'apiculture dans cette démarche

  • document-pdf-text	 icon 179 - Sale temps pour les abeilles (Agnès FAYET - 518 Ko)

    panorama des impacts du changement climatique sur la santé des colonies d'abeilles

  • document-pdf-text	 icon 179 - Permaculteur, apiculteur en devenir (Agnès FAYET - Jean-Cédrix JACMART - 1 Mo)

    projet d'un apiculteur-permaculteur en Wallonie

  • document-pdf-text	 icon 172-France, terre de pollinisateurs... sauvages (Agnès FAYET - 261 Ko)

    synthèse présentant les mesures du Plan national d’action pour les pollinisateurs (France) et la place de l’abeille mellifère dans ce contexte.

  • document-pdf-text	 icon 171 - Un nouveau départ (Etienne Bruneau - 158 Ko)
  • document-pdf-text	 icon 171-Agriculture est apiculture à l'heure des nanomatériaux (Agnès FAYET - 705 Ko)

    L’agriculture et l’apiculture semblent voués à l’utilisation des nanomatériaux. Quelles forment prennent ces solutions technologiques présentées comme des alternatives « vertes » aux méthodes conventionnelles ?

  • document-pdf-text	 icon 168 - Apiculture et pollinisation, différents modèles (Carolina CARDOSO - 287 Ko)

    les interactions entre agriculture et pollinisateurs sont analysées au travers de différents types de projets qui ont chacun leurs avantages et défauts : études à vision spécifique, études à vision globale, projets et initiatives citoyennes associant agriculteurs et apiculteurs.

  • document-pdf-text	 icon 165 - Les plantes ornementales, des cadeaux empoisonnée (Agnès FAYET - 132 Ko)
  • document-pdf-text	 icon 165 - Le printemps de l'espoir (Etienne BRUNEAU - 123 Ko)
  • document-pdf-text	 icon 164 - Les abeilles, moteur économique, un rêve ? (Etienne BRUNEAU - 123 Ko)
  • document-pdf-text	 icon 161 - Les abeilles peuvent-elles disparaître ? (76 Ko)
  • document-pdf-text	 icon 161 - Néonicotinoïdes et fipronil - L'environnement en péril (Noa Simon, Etienne Bruneau - 362 Ko)

    Impact des néonicotinoïdes et du fipronil sur l’environnement et plus particulièrement sur les invertébrés du sol et de l’eau, sur les insectes pollinisateurs, les oiseaux, les batraciens et les reptiles : situation alarmante

  • document-pdf-text	 icon Annexe 1 - Résumé Etude DEPAB (Noa SIMON - Louis HAUTIER - Etienne BRUNEAU - Gilles SAN MARTIN - Laure-Anne MINSART - Coralie MOURET - 227 Ko)
  • document-pdf-text	 icon 160 - Pathologie - Mai-juin (Noa SIMON - Louis HAUTIER - Etienne BRUNEAU - 300 Ko)

    Cet article présente les résultats de l'enquête menée en Wallonie sur le phénomène de dysfonctionnement dans les colonies; il apporte des réponses concrètes : non influence des virus détectés, lien des phénomènes avec les fongicides ainsi qu'avec les surfaces de cultures présentes dans le rayon de butinage des abeilles.

  • document-pdf-text	 icon 54 ActuApi (1 Mo)
  • document-pdf-text	 icon Agroforesteries (Alain Canet - 58 Mo)

    Alain Canet Directeur d’Arbre et Paysage 32 - Président de l’Association Française d’AgroForesterie

    To feed the bees and… When we speak of trees, we think ‘forest’, often forgetting all these wild trees, scattered on the countryside and rural territory. Trees outside forests and other huge diversity of plants are useful to agriculture and biodiversity, well as for the whole territorial community. Indeed, without physical barriers to wind and water, without food, shelter or corridor for the wildlife and without structural elements, a territory could not work properly. Wrongly used to separate protected areas and production areas, human beings have created in these last decades a strong division between cultivated areas, forested and protected areas, leading to the consequences we know: erosion and fertility loss of agricultural soils, decline of biodiversity, landscapes standardization. A balance system has to be found - and agroforestry, when well managed and monitored is part of the solution. Nature works wonders, with no need of many things.

    Third generation agroforestry systems, by its comprehensive approach, combine in the same area several species of trees, annual crops and permanent crops (clover, trefoil, sainfoin, alfalfa, buckwheat, etc...). This system relies on complementary strata of different age and spaces. Willow, chestnut, maple, acacia, sorb, lime tree, ivy: the flowers of these trees, shrubs and other vines offer along the seasons their nectar and pollen to pollinators. Other species, such as oak and some conifers are exclusive sources of honeydew which bees are fond of. The buds of poplar and beech are the main suppliers of propolis to the hive. Diversified hedges composed of blackthorn, hawthorn, quince, elderberry, wild roses or brambles as well as crops and intercultural crops offer nectar and pollen from the end of winter to the end of the summer. Beyond pollen and nectar resource, trees and shrubs modulate detrimental climatic variations to crops and insects (wind, extreme temperature...). They reduce erosion and improve soil quality. These are favorable conditions to the plants of the agroecosystem to develop and produce nectar.

    Agroforestry systems based on the fertility of the system and its valorization, instead of its fertilization, seems to provide relevant solution to bees and pollinators. The potential of development of these practices is important. Farmers are interested in developing and promote agro-forestry, so are current policies. As an example, the first award of Sustainable farming was attributed to a farmer for its coherent, comprehensive, thoughtful and effective, work -“ combining agroforestry, simplified farming techniques and organic farming. A huge potential comes as well from the natural regeneration zones that could be a source of biodiversity and biomass without imposing further regulatory constraints to farmers.

    A toutes faims utiles... Lorsque l’on parle d’arbres, on pense forêt, oubliant souvent tous ces arbres dits champêtres, dilués dans l’espace. Utiles à l’agriculture et à la biodiversité, ces arbres hors forêt et le cortège de plantes qui les accompagnent, le sont aussi pour l’ensemble de la collectivité. En effet, sans obstacles physiques au vent et aux flux d’eau, sans nourriture, sans abris, ni corridor pour la faune sauvage, sans éléments régulateurs, un territoire ne peut fonctionner correctement.

    Habitué à tort à séparer espaces de production et de protection, l’homme a crée ces dernières décennies un fort clivage entre zones cultivées et zones arborées et protégées, avec les conséquences qu’on connait : érosion et perte de fertilité des sols agricoles, appauvrissement de la biodiversité, banalisation des paysages, etc. Un juste milieu est à trouver et l’arbre agroforestier, bien positionné et accompagné peut apporter beaucoup. Pas besoin d’artifices, la nature fait bien les choses et avec peu de choses.

    L’agroforesterie de troisième génération, par son approche d’ensemble, associe sur un même espace diverses espèces d’arbres champêtres, culture agricole et couverts permanents (trèfles, lotier, sainfoin, luzerne, sarrasin, etc.) et s’appuie sur la complémentarité des strates, des classes d’âges et des milieux. Du saule au châtaigner en passant par l’érable, l’acacia, le sorbier ou le tilleul, sans oublier le lierre, les fleurs des arbres, arbustes et autres lianes offrent, au fil des saisons, leur nectar et leur pollen aux pollinisateurs. D’autres, comme le chêne et certains conifères, sont sources exclusives de miellats dont les abeilles sont très friandes. Les bourgeons du peuplier et du hêtre sont les principaux fournisseurs de propolis pour la ruche. Les haies champêtres diversifiées, composées de prunelliers, d’aubépines, de cognassiers, de sureaux, d’églantiers ou encore de ronces ainsi que les cultures et inter-cultures complètent la production de nectar et de pollen de la fin de l’hiver à la fin de l’été. Au-delà de la ressource mellifère, arbres et arbustes tempèrent les variations climatiques préjudiciables aux cultures comme aux insectes (vent, températures extrêmes,...). Ils diminuent l’érosion et améliorent la qualité des sols. Autant d’éléments qui permettent aux plantes de l’agro-écosystème de se rapprocher des conditions optimales de développement et de production de nectar. Cette agroforesterie, en se basant sur la fertilité du système et sur sa valorisation et non pas sur sa fertilisation, semble être en mesure d’apporter des réponses pertinentes à la problématique de l’abeille et des pollinisateurs en général. Le potentiel de développement de ces pratiques est important. Il est souhaité par un certain nombre d’agriculteurs et encouragé par les politiques actuelles. En témoigne la récente attribution du premier prix des Trophées de l’Agriculture durable à un agriculteur pour sa démarche cohérente, réfléchie et efficace, alliant Agroforesterie, travail simplifié et couverts végétaux, en agriculture biologique. Un potentiel énorme si l’on considère aussi toutes ces surfaces en régénération naturelle assistée qui pourraient être source de biodiversité et de biomasse sans avoir à imposer encore davantage de contraintes règlementaires aux agriculteurs.

  • document-pdf-text	 icon 154 - L'abeille en étendard (Agnès FAYET - 124 Ko)
  • document-pdf-text	 icon 154 - Point critique (Etienne BRUNEAU - 96 Ko)
  • document-pdf-text	 icon 154 - L'abeille en étendard (Agnès FAYET - 124 Ko)
  • document-pdf-text	 icon 150-Biocontrôle (Agnès FAYET - 277 Ko)

    Le point sur les notions de production intégrée, de lutte intégrée et de biocontrôle qui sont des solutions sérieusement envisagées pour améliorer l’impact environnemental des pratiques agricoles

  • document-pdf-text	 icon 149 - Un pas en avant pour la protection contre les pesticides (Noa SIMON - 2 Mo)

    Cet article commente les avancées que l’Autorité européenne de sécurité alimentaire a mises en évidence dans son rapport sur l’évaluation des tests abeilles au vu de la situation actuelle. La suite de ce rapport est également abordée.

  • document-pdf-text	 icon 149 - Abeilles interdites (Etienne BRUNEAU - 92 Ko)
  • document-pdf-text	 icon 148 JSA 2012, journée scientifique apicole (Etienne BRUNEAU - 159 Ko)
  • document-pdf-text	 icon 147 Construire demain (Etienne Bruneau - 86 Ko)
  • document-pdf-text	 icon 147 Nos campagnes plus vertes ? (Agnès FAYET - 271 Ko)

    La PAC est-elle aussi verte qu’on le dit ? Le point sur les enjeux de la PAC 2013.

  • document-pdf-text	 icon 147 L'homme, l'eau et l'abeille (Agnès FAYET - 282 Ko)

    Rencontre avec un apiculteur qui intègre sa passion dans son contexte professionnel, montre qu’il faut revoir l’image traditionnelle des sites industriels et essaime ses convictions environnementales tout en offrant aux apiculteurs un hébergement sécurisé.

  • document-pdf-text	 icon 147 Agroforesterie (Alain CANET - 262 Ko)

    L’agroforesterie constitue aujourd’hui une piste de développement pour une agriculture performante. Respectueuse de l’environnement et privilégiant les espèces indigènes, elle est favorable aux abeilles.

  • document-pdf-text	 icon 147 Des arbres en ville, "vie admise" (Agnès Fayet - 259 Ko)

    Les arbres en ville peuvent être des atouts pour les pollinisateurs. Un récent colloque fait le point sur cette problématique.

  • document-pdf-text	 icon 147 Construire demain (Etienne Bruneau - 86 Ko)
  • document-pdf-text	 icon 145 - Conscience et actions (Etienne BRUNEAU - 166 Ko)
  • document-pdf-text	 icon 143 - Avec des yeux d'abeille (Etienne BRUNEAU - 257 Ko)
  • document-pdf-text	 icon 142 - Soumagne, une commune pour les abeilles (Agnès FAYET - 158 Ko)

    Une future commune Maya engage une synergie d’actions avec les apiculteurs locaux et les associations de protection de l’environnement.

  • document-pdf-text	 icon 142 - PLAN MAYA, une synergie (Agnès FAYET - 136 Ko)

    Le plan Maya du ministre de l’agriculture Benoît Lutgen : un réseau pour un projet politique ambitieux à la mesure des enjeux actuels.

  • document-pdf-text	 icon 140- Le sanctuaire de l'abeille noire bretonne (Etienne BRUNEAU - 542 Ko)

    Voici une brève présentation du conservatoire de l’abeille noire bretonne, à la fois garant de la préservation du patrimoine génétique et précieux bio-indicateur.

  • document-pdf-text	 icon 140- un plan wallon de lutte contre la berce du Caucasse (Etienne BRANQUART - 534 Ko)

    La berce du Caucase est une plante invasive qui occasionne de sévères brûlures. Le service public de Wallonie lance un plan d’action pour limiter sa dispersion.

  • document-pdf-text	 icon 140- Cachez ce sol que je ne saurais voir (Marc EYLENBOSCH - 613 Ko)

    Voici plusieurs techniques de désherbage parfaitement inoffensives pour nos abeilles.

  • document-pdf-text	 icon 139 - Des abeilles en ville (Etienne BRUNEAU - 529 Ko)

    Comment intégrer l’abeille dans un milieu urbain ? Dans ce domaine, la ville de Lille a pris plusieurs initiatives intéressantes. Les ruchers écoles jouent un rôle essentiel dans le développement et le maintien de l’apiculture. Plusieurs approches sont possibles à ce niveau (Villeneuve-d’Ascq, Rennes). Les ruchers familiaux et communautaires comme celui de Bierne peuvent être une solution au manque d’emplacements.

  • document-pdf-text	 icon 139- Pelouses, oser le changements (Marc EYLENBOSCH - 195 Ko)

    Cet article présente des techniques alternatives pour une gestion douce des pelouses.

  • document-pdf-text	 icon 139- Le retour de la nature (Elise CANION - 327 Ko)

    La gestion différenciée est développée en Wallonie par le Pôle wallon de gestion différenciée. En quoi consiste cette gestion dans les communes et quel est son impact sur la nature et sur les abeilles ? Cet article illustre tout cela au travers d’exemples concrets applicables dans votre commune.

  • document-pdf-text	 icon 138 - Gare aux beautés fatales ! (Etienne BRANQUART - 778 Ko)

    Les invasives sont souvent mellifères mais elles présentent de réels problèmes liés à leurs peuplements denses, au fait qu'elles détournent les pollinisateurs de leurs fleurs de prédilection... Un exemple est donné avec le développement de la salicaire aux USA.

  • document-pdf-text	 icon 136 - Un pays où coulent le lait et le miel (Walter HAEFEKER - 454 Ko)

    Cet article illustre la synergie possible entre agriculteurs et apiculteurs au travers de la valorisation du lait produit dans un environnement plus mellifère

  • document-pdf-text	 icon 135 - Zones d'élevage, zones à risques (ELisabeth BEDER-BRESSON, Magalie GRUSELLE, Nicole RUSSIER - 615 Ko)

    .

  • document-pdf-text	 icon 133-Quels pommiers choisir pour mon jardin (Marc Eylenbosch - 418 Ko)
  • document-pdf-text	 icon 105 - Développement durable et apiculture (Etienne BRUNEAU, Marie-Claude Depauw, Hubert Guerriat, Szaniszlo Seoke - 265 Ko)
  • document-pdf-text	 icon 106 - Agriculteurs et pesticides (Szaniszlò SZoKE - 118 Ko)
  • document-pdf-text	 icon 106 - Les abeilles et l'apiculture dans les parcs naturels (Guy Rodet - 910 Ko)
  • document-pdf-text	 icon 106 - Un colloque original.., pour une prise de conscience (Etienne BRUNEAU - 222 Ko)
  • document-pdf-text	 icon 107 - La nature change de nature (Luc Noël - 104 Ko)